0
Blog

Jésus, le spectacle de Pascal Obispo

Design largement inspiré de l’affiche officiel « Jésus de Nazareth à Jérusalem »

Pour commencer, ce ne sera pas un article très long, mais il fallait que je donne mon avis sur ce spectacle. Le 17 Octobre 2017 était la première date de lancement au Palais des sports de Paris, la star française était dans la salle au milieu de son abbé et de sa femme.

Après « Adam et Eve », le spectacle « les dix commandements », « Jésus » était inévitable. J’ai envie de dire que si tu parles d’histoire biblique sans passer par Jésus… C’est passer à côté de l’essentiel. 🙂

Ce spectacle est à mes yeux une belle réussite. Les mises en scène sont très simples, comparées au « dix commandements » qui baignent dans le faste égyptien. Là, c’est la simplicité qui est à l’honneur à l’image du personnage principal, sans fioriture, proche de son entourage. Certaines scènes s’habillent uniquement d’éclairage aux couleurs complémentaires, les tons « terreux » mettent le spectateur dans un environnement chaud et froid pour les moments plus profonds. On reconnaît les différents tableaux où on retrouve bien évidemment la « Sainte cène », « le chemin de croix », la « crucifixion » et surtout j’ai apprécié voir, un Jésus différent de ce que l’on peut voir dans nos musées, un Jésus qui sort de l’imagerie populaire. Pascal Obispo et Christophe Barratier ont bien parlé de « fresque » musicale et pas de « comédie », bien qu’il y ait une pointe d’humour.

La musicalité de Pascal Obispo est au rendez-vous et ce qui m’a marqué ce sont les deux dernières chansons. Le message est clair, il suffit d’écouter les paroles : « la bonne nouvelle, c’est lui (Jésus !), la bonne nouvelle c’est vous, la bonne nouvelle c’est nous… ».

Et pour l’autre chanson :

« Ce que nous avons vécu ce n’était que le début, ce que nous avons reçu ce n’était que le début, rien ne sera jamais comme avant, c’est ici c’est maintenant, (…) c’est à nous de porter le chant d’un nouveau commencement… »

Par exemple, la phrase, « rien ne sera plus comme avant » résonne en moi , car j’ai prononcé les mêmes paroles le jour où j’ai reçu le baptême du St-Esprit.

 » Soyons la lumière, et on verra moins les ténèbres !  »

J’entends parfois les chrétiens se plaindre de ce qui ce passe dans le monde, ce qui est prévu arrivera. Mais je pense que si chacun s’attardait à briller et à porter le flambeau du chemin, de la vérité et de la vie, c’est-à-dire Jésus, çà changerait tout. Jésus l’a dit : « vous êtes la lumière du monde et le sel de la terre ». Nous sommes des voyageurs en ce monde et si tu connais ce que dit la Bible sur le sujet, alors ton rôle est de connaître ta mission de vie et de l’accomplir ici-bas. Je parle à ceux qui non seulement lisent les textes mais aussi à ceux qui ont eu l’occasion d’expérimenter la présence de Dieu dans leur vie.

À bons entendeurs…

Je finis avec cette vidéo où je demande à des jeunes inconnus leurs avis,

N’écoutez pas ma voix, j’ai longtemps hésité avant de faire cette vidéo. 🙂

 

You Might Also Like...

7 Comments

  • Reply
    Lopez
    30 octobre 2017 at 15 h 56 min

    Super article !

  • Reply
    Danilson
    30 octobre 2017 at 16 h 02 min

    Une bonne analyse sur ce spectacle, que j’ai vus aussi.

  • Reply
    Carla
    30 octobre 2017 at 18 h 12 min

    Cool !

  • Reply
    Sérug Kamokotilo
    30 octobre 2017 at 22 h 53 min

    Le spectacle est effectivement réussie et respecte l’idée de fond du texte original.

    • Reply
      Mya
      31 octobre 2017 at 21 h 59 min

      Oui en effet !

  • Reply
    Pascal
    31 octobre 2017 at 10 h 42 min

    Bel article Myriam!

    • Reply
      Mya
      1 novembre 2017 at 21 h 57 min

      Merci pour ton commentaire Pascal.

    Laisser un commentaire